Connaissance des fruits

Obstkunde

Des poires suisses pour tous les goûts

La poire est le deuxième fruit indigène par son importance dans un marché dominé par un petit nombre de variétés très anciennes. La poire est une délicatesse pauvre en calories qui, en plus de se déguster fraîche, se cuisine de multiples façons.

Séchés, les fruits sont presque aussi riches qu’à l’état frais

Naturel ou mécanisé, le séchage est l'une des plus anciennes méthodes de conservation des fruits. Le séchage naturel des fruits se pratique depuis des millénaires.

La douce demoiselle

Normalement, il faut plusieurs pépins pour qu'une poire développe une belle forme régulière. Les pépins sécrètent une hormone qui favorise la croissance de l’ovaire. En l’absence de cette substance, aucun fruit ne naîtra de la fleur.

Saviez-vous...

qu’une pomme contient une dizaine de pépins ? Chaque loge du cœur en contient deux et de rares variétés développent même vingt pépins.

Voici comment faire votre vinaigre

Le vinaigre est aussi ancien que la première boisson alcoolique, car la fermentation acétique est un processus purement biologique dans lequel les liaisons alcools sont transformées en acide acétique par des bactéries présentes naturellement.

La pomme sous forme liquide

Les sucres fruitiers naturels du jus de pomme dispensent de l'énergie. Les hydrates de carbone parviennent rapidement dans le sang donnant ainsi de l'élan à notre corps et à notre matière grise.

Entre péché originel et règne universel

Et voilà comment cela s'est passé : Le projectile de Guillaume Tell transperça la pomme, symbole éternel du pouvoir et de la richesse. Si au lieu de la pomme la pointe avait touché son fils, une deuxième flèche était réservée au bailli tyrannique Gessler.

Fellenberg, les pruneaux hors du commun

La variété de pruneaux Fellenberg passe pour être depuis longtemps la meilleure variété de pruneaux. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’ils sont vendus depuis longtemps, et c’est unique, sous leur appellation variétale.

Rêves bleus de fin d'été

Les juteux pruneaux suisses prennent le temps et mûrissent tout l’été sur l’arbre, jusqu’à la saison des pruneaux qui dure de juillet à septembre. De forme oblongue et vêtus d'une peau bleu foncé recouverte de pruine blanchâtre, ils invitent tout un chacun à les croquer.

Rêves en bleu d’arrière-été

Les juteux pruneaux suisses prennent leur temps pour mûrir sur l’arbre tout au long de l‘été jusqu’au bon moment de leur saison entre juillet et septembre.

Pages