Entre péché originel et règne universel

08.09.2017

Entre péché originel et règne universel

Et voilà comment cela s'est passé : Le projectile de Guillaume Tell transperça la pomme, symbole éternel du pouvoir et de la richesse. Si au lieu de la pomme la pointe avait touché son fils, une deuxième flèche était réservée au bailli tyrannique Gessler.

Mais d'autres événements dramatiques se sont déroulés autour de la pomme bien avant, quand Ève incita Adam à croquer le fruit défendu. Dieu les chassa ensuite du Paradis et avec eux toute l'humanité. Pourtant, la Bible ne dit nulle part que le fruit interdit était une pomme, cette interprétation étant plus récente. Le mot latin pour pommier est d'ailleurs un homonyme de « malus », le mal. On dit qu'un bout de pomme est resté coincé dans la gorge d'Adam, qui serait à l'origine de la pomme d'Adam.

Sensualité, pouvoir et beauté féminine

Les hommes ont fait très tôt de la pomme le symbole de la vie ainsi que de la force et de la fertilité féminines. Les déesses de l'amour furent représentées avec un panier de pommes et Némésis tenait une branche de pommier dans la main. Dans la Grèce antique, le pommier aurait été créé par le dieu de la fertilité Dionysos.
Quant aux Celtes, la pomme symbolisait pour eux la mort et la renaissance. La légende d'Artus raconte que le mythique Roi Arthur aurait été blessé au combat par son traître de neveu Mordred. Arthur aurait été soigné sur l'île d'Avalon, dont le nom a pour racine étymologique indoeuropéenne « aballo », à l'instar de « Apfel » allemand. La légende promet qu'il en reviendra un jour car il n'est pas mort.
Les empereurs du Moyen Âge tenaient à la main « la pomme de l'Empire », qui symbolisait la terre et le règne universel. Dans la lointaine Chine, la pomme symbolise la paix et la concorde et est associée en même temps à la beauté féminine.

Pour les physiciens et le cœur des enfants.

Le physicien, astronome et philosophe anglais Isaac Newton aurait pris conscience de la loi de la gravité grâce à une pomme qui lui tomba sur la tête pendant une sieste sous un pommier.
Et les enfants retiennent le souffle quand la méchante belle-mère veut la peau de sa belle-fille Blanche-Neige et empoisonne le côté rouge d'une pomme. Ou quand la paresseuse Blanche ignore les supplications du pommier chargé de fruits de Madame la Neige « Secoue-moi, secoue-moi ! Nous les pommes nous sommes toutes mûres ! » N'oublions pas que la légende de St-Nicolas est elle aussi étroitement liée à la pomme. St-Nicolas aurait traversé, bien emmitouflé, la ville de Myrrhe à la période de Noël, déposant des pommes et des noix dorées devant les masures des pauvres.

La pomme se trouve ainsi au centre de mythes et d'histoires. Aujourd'hui, elle reste le fruit préféré des Suisses. Et ça, ce n'est pas une légende.


Articles similaires

Des pommes pour les adeptes de la randonnée et autres sportifs

Le meilleur casse-croûte pendant la pratique d'un sport est la pomme. Elle désaltère, a bon goût et donne de l'énergie. Dans l'article, nous partons à la rencontre de la pomme et donnons deux recettes de casse-croûte.

La pomme en chiffres et en faits

Le Fruit-Union Suisse détient un record du monde, car elle a réussi à présenter en 2011 à Zoug sur place et en direct 1300 variétés de pommes du monde entier. Les analyses génomiques attestent de l'existence de plus de mille variétés en Suisse.

Les enfants aiment les pommes et c'est très bien ainsi

La pomme est un assemblage goûteux de substances internes qui ravigote les enfants. Nous nous sommes renseignés auprès du Dr Philipp Gerber de l'hôpital universitaire de Zurich.

Quelques conseils pour conserver les pommes

Les pommes terminent leur maturation rapidement chez le particulier. Il faut donc les conserver au frais. L'abaissement de la température ralentit la respiration des fruits et du coup la dégradation quali-tative.

Plus d'articles