Les fraises suisses se feront encore attendre un peu

25.04.2018

Les fraises suisses se feront encore attendre un peu

Il suffit de s'imaginer les fraises suisses rouge vif pour nous mettre l’eau à la bouche. Mais nous devrons encore patienter. Puis nous pourrons à nouveau « nous faire sauter la panse sans remords » avec des fraises suisses dès la mi-mai, car ce sera le début de la saison des fraises suisses.

Strawberry fields forever

Chantaient les Beatles en 1967. Malheureusement, les fraises ne peuvent pas être cultivées et récoltées toute l'année en Suisse. C'est dommage car l'état de fraîcheur de ces baies est particulièrement importante. En effet elles ne mûrissent pas une fois ramassées, mais ont déjà atteint leur maturité et le maximum de leur saveur au moment de la récolte.
C'est ainsi un privilège de pouvoir manger des fraises cultivées en Suisse, car elles sont disponibles sur le marché de gros et de détail dès le jour après leur récolte. Les fraises importées d'Espagne, d'Italie et de France sont quant à elles transportées sur de longues distances, ce qui nuit non seulement au bilan carbone, mais également à la saveur du fruit.

Un complément à une alimentation saine

Les fraises sont bien plus qu'un délice printanier: c'est un élément précieux dans le cadre d'une alimentation saine, souvent sous-estimé, voire ignoré. En effet, ces fruits rouges contiennent bien plus de vitamine C que les oranges. Leur teneur élevée en potassium et en magnésium renforce le coeur, et leurs actifs végétaux du groupe des acide phénoliques (antioxydants) contribuent même à réduire le risque de cancer.
Les fraises sont un fruit idéal pour les femmes, car elles sont riches en acide folique et en fer. Ces deux éléments sont particulièrement nécessaires en cas d'anémie et pendant la grossesse. Le calcium des fraises peut protéger les os de l'ostéoporose et leur acide salicylique peut soulager les douleurs de la goutte et des rhumatismes.

Produits de fruits


Plus d'articles