Les fraises suisses sont mûres

15.05.2018

Les fraises suisses sont mûres

Ça y est ! Vous pouvez déguster les premières fraises suisses fraîchement cueillies. Elles arrivent fraîches et mûres à souhait sans longs trajets chez le consommateur, selon la devise « du champ chez le consommateur ». Les producteurs suisses attendent une récolte normale. À noter l’accroissement des cultures bio et des surfaces protégées.

Le fraisier est cultivé en Suisse de façon constante sur quelque 512 hectares, mais pour accroître l’approvisionnement indigène, la surface cultivée sous abri a été augmentée. Elle occupe désormais 30,6 % de la surface. La surface cultivée de fraisiers bio (31.6 ha) a quant à elle augmenté de 14.5 % depuis 2017.

Les trajets courts garantissent la fraîcheur

La récolte des fraises suisses est en cours et les quantités augmentent de jour en jour. Les fraises suisses couvriront totalement les besoins d’ici une dizaine de jours et ce pour au moins trois se-maines. Grâce aux nouvelles méthodes de production, vous pourrez déguster jusqu’à l’automne la reine des petits fruits de production indigène.
Un tiers environ des fraises consommées dans notre pays sont d’origine suisse. Les autres sont importées, notamment avant la saison indigène. C'est leur fraîcheur qui distingue les fraises suisses de la concurrence étrangère amenée de loin. Quiconque est attaché à des trajets courts et à des modes de production respectueux de l’environnement ferait bien d'y regarder à deux fois lors de son prochain achat de fraises.
La fraise est un casse-croûte d’été idéal pour garder la ligne. Elle contient beaucoup de vitamines, de substances minérales et d’oligoéléments mais seulement 35 kcal pour 100 grammes. La con-sommation par habitant et par année est de 2.2 kg. Au regard des quantités récoltées, la fraise est troisième au palmarès des fruits de table et la reine des petits fruits.

Produits de fruits


Plus d'articles