La myrtille dans la tendance

La consommation de myrtilles suit une tendance en forte augmentation depuis des années. L'arôme intense de la myrtille fraîche s'apprécie avec de la Chantilly, comme garniture de tartes et de tourtes, cuisinée en compote ou nature. Autrefois, tous les enfants la connaissaient pour l'avoir cueillie en juillet et en août dans la forêt et l'avoir mangée de suite. Aujourd'hui, les cultures de rente de myrtilles sont en augmentation, les surfaces ayant triplé en Suisse depuis une décennie. La myrtille cultivée est plus grande que sa sœur forestière et son arôme est moins prononcé.

La myrtille comme repère

La myrtille est riche en substances précieuses comme les acides de fruits, les minéraux comme le fer, les tanins et les vitamines. Elle est polyvalente et supporte la surgélation. La myrtille séchée est un «remède de grand-mère» contre la diarrhée. Le jus très colorant de ce fruit ne teinte pas que les desserts comme les crèmes et les «mueslis», mais aussi les nappes et les vêtements.