Une dangereuse bacteriose pour les arbres fruitières

14.05.2018

Une dangereuse bacteriose pour les arbres fruitières

Le feu bactérien est l’une des maladies bactériennes les plus dangereuses. Elle touche principalement les fruits à pépins, les poiriers et les pommiers et un grand nombre de plantes sauvages et ornementales. Elle a été identifiée pour la première fois en Suisse en 1989 et s’est répandue sur pratiquement tout le territoire depuis lors.

Haute sensibilité pendant la floraison

Le feu bactérien est, comme son nom l'indique, une maladie bactérienne qui se propage surtout pendant la floraison. Le mucus bactérien est véhiculé de différentes manières, en particulier par les insectes et est ainsi transmis aux autres arbres. Pour que la bactérie puisse infecter la plante, la température journalière moyenne doit être supérieure à 15,6 degrés. Lorsque les conditions météorologiques sont favorables, le risque d'infection est particulièrement élevé et les arboriculteurs doivent prendre des mesures pour protéger les plantes.

Lutte partiellement efficace

Pour l'arboriculteur, le recours aux produits phytosanitaires est incontournable afin de protéger les arbres de la maladie. Il existe deux produits de lutte directe contre la bactérie, dont l'un peut également être utilisé dans la production biologique. Pour accroître les défenses naturelles des plantes, les producteurs emploient des fortifiants en complément. Ce type de produits est utilisé à la fois dans la production intégrée (PI) et dans la production biologique. Toutefois, un emploi correct des produits phytosanitaires ne garantit pas que les arbres soient épargnés.

L'arrachage en dernier recours

Un arbre gravement atteint peut périr en l'espace d'une saison et doit être arraché. Si l'infection ne concerne que certaines pousses de l'arbre, ces dernières doivent être coupées à temps et évacuées du verger. Il ne faut pas toucher le matériel végétal contaminé. Il représente un risque particulièrement élevé car il peut transmettre la maladie d'une région à une autre. Le travail de coupe doit donc être fait très soigneusement pour que la bactérie ne puisse pas se propager davantage. Les pousses coupées doivent être éliminées dans une usine d'incinération des ordures ménagères.

Video

Produits de fruits


Plus d'articles