Les pommes suisses seront en vente plus tôt

06.08.2020

Les pommes suisses seront en vente plus tôt

Grâce aux bonnes conditions météorologiques, les pommes et les poires seront récoltées entre 10 et 15 jours plus tôt que d’habitude cette année. La récolte a déjà commencé. Elle atteindra son pic à la mi-août et durera jusqu’à la fin octobre. Avec une production estimée à 187 846 tonnes de pommes et à 31 384 tonnes de poires, la Fruit-Union Suisse (FUS) s’attend à une récolte moyenne à bonne.

La nature et les productrices et producteurs de fruits ont continué de travailler malgré la pandémie de coronavirus. Elles et ils peuvent à présent récolter les fruits de leur travail. Selon l’estimation officielle de la récolte, nous pouvons nous attendre à une bonne année de fruits à pépins avec 138 767 tonnes de pommes de table (+6 %) et 23 701 tonnes de poires de table (+1 %). La crois-sance des fruits est excellente, de sorte que les calibres devraient augmenter de 7 à 8 mm.

Près d’une pomme sur deux provient de Suisse orientale
La Suisse orientale confirme sa réputation de principale région fruitière de Suisse : 45 % des fruits y sont produits selon les estimations, 21 % en Valais, 15 % dans le Bassin lémanique et 19 % dans les autres régions. La variété de pommes Gala arrive de nouveau en tête, avec une part de 27 % de la production totale. Concernant les poires, c’est la Beurré Bosc qui est de loin la plus produite, à savoir qu’une poire sur trois est de cette variété.

Le jus de pomme en plein boom
La charge des pommiers à cidre est également bonne à très bonne dans la plupart des régions. Environ 71 493 tonnes de pommes devraient être transformées cette année, dont environ 49 079 tonnes proviennent de vergers haute-tige, 6 748 tonnes de vergers de pommes à cidre spécialisés et le reste de vergers de pommes de table. En outre, il y aura environ 7 683 tonnes de poires à cidre. La population peut donc de nouveau s’attendre à du jus de pomme et du cidre indigènes de bonne qualité cette année. Les ventes ayant fortement baissé ce printemps en raison de la fermeture partielle des restaurants, nous encourageons la population à boire beaucoup de jus de pomme cet automne. De la sorte, les consommatrices et consommateurs ne prennent pas seu-lement soin de leur santé, mais elles et ils soutiennent, de plus, la production régionale et la nature.

Information sur l’estimation de la récolte
L’estimation officielle de la récolte de fruits à pépins est établie selon la méthode de Bavendorf depuis 1986. Réalisée par ordinateur, elle est basée sur trois éléments : densité de la charge, poids des fruits et potentiel de production des cultures. La densité de la charge est déterminée par observation, le poids des fruits par calcul à partir du diamètre des fruits et le potentiel de pro-duction sur la base de la statistique des cultures fruitières (obst.ch). La détermination de la densité de la charge et du diamètre des fruits intervient en juillet sur des exploitations choisies de manière aléatoire. Les résultats sont soumis pour contrôle à divers spécialistes du secteur avant leur publication.


Plus d'articles