Parfaites pour garder la ligne, les fraises suisses

24.05.2018

Parfaites pour garder la ligne, les fraises suisses

S’il est un fruit dont le parfum et la couleur séduisent l’homme et l’incitent à grignoter, c’est bien la fraise. Pour une fois, le péché de gourmandise est permis, voire même souhaitable. Avec seulement 35 kilocalories pour 100 grammes, elle séduit tout en étant parfaite pour garder la ligne. Les fraises indigènes sont tellement sucrées à pleine maturité que l’on peut sans autre se passer du sucre.

Des fraises suisses en guise de remède sucré

Grâce à leur faible taux de calories, les fraises ne conviennent parfaitement pas qu'aux céréales du petit déjeuner ou au dessert mais aussi pour remplacer par des fruits frais des collations très sucrées et grasses. Elles apportent de plus le plein de substances secondaires. 200 grammes de fraises contiennent 126 mg de vitamine C, soit plus que les oranges, et 82 mg d'acide folique. C'est plus que le besoin quotidien pour la vitamine C et un quart de la recommandation pour l'acide folique. Le taux élevé de calcium est bon pour les os. Le potassium et le magnésium renforcent le cœur. L'abondance de fibres favorise le transit intestinal et la sensation de satiété. Des substances végétales secondaires du groupe des acides phénoliques aident à prévenir l'artériosclérose et le cancer.

Les fraises indigènes arrivent au rayon à pleine maturité et très parfumées parce qu'elles parcourent seulement de courtes distances. Elles ont aussi une chair plus tendre que les fraises importées qui sont souvent sélectionnées pour supporter le transport. Grâce aux techniques de culture modernes, on peut aujourd'hui déguster des fraises suisses jusqu'en octobre.

Produits de fruits


Plus d'articles