Retenue définitive sur les fruits à cidre

25.11.2020

Retenue définitive sur les fruits à cidre

La récolte des fruits à cidre 2020 est terminée. En tout, 11 293 tonnes de poires à cidre et 90 835 tonnes de pommes à cidre ont été livrées aux sites cidricoles industriels pour y être transformées. Les fruits étaient de très bonne qualité grâce aux conditions météorologiques. Pour diminuer au mieux les excédents 2020 et les stocks pleins, le centre de produits Fruits à cidre a promulgué une retenue comparativement élevée pour encourager l’exportation. La retenue définitive se monte donc à CHF 13/100 kg pour les pommes à cidre et à CHF 11/100 kg et pour les poires à cidre.

  • La récolte des fruits à cidre a été plus compacte que les autres années. D'où une campagne de transformation qui se termine deux semaines plus tôt.
  • Les récoltes dépassent les estimations de 27.1 % pour les pommes à cidre et de 47 % pour les poires à cidre.
  • Les quantités correspondent à 126.0 % des besoins annuels en pommes à cidre et à 159.1 % des besoins pour les poires à cidre.
  • La part de bio se monte à 10.9 % pour les pommes et à 21.8 % pour les poires.
  • 756 tonnes de pommes à cidre ont été exportées.
  • Les concentrations en sucres moyennes étaient de l’ordre de 48.1 Oechsle pour les pommes SGA, 48.2 Oechsle pour les pommes bio, 48.1 Oechsle pour les poires SGA et 47.9 Oechsle pour les poires bio. Ce sont de très bonnes qualités garantes de moûts excellents.

Les stocks sont pleins
Les stocks de concentrés de la filière cidricole suisse sont pleins en ce moment et couvrent les besoins du marché de plus de deux années. Cela s’explique par plusieurs raisons : D'une part, les récoltes 2020 dépassent les besoins et la récolte record de 2018 continue de se répercuter. En même temps, les ventes de jus de pomme par les pressoirs industriels diminuent depuis de nombreuses années. À cela s’ajoute comme difficulté supplémentaire la fermeture des canaux de vente que sont les restaurants et les manifestations pour cause de COVID-19. Le nouveau renforcement des mesures d’octobre dernier a une nouvelle fois fait chuter sensiblement les ventes. Pour le moment, il est impossible de prévoir la durée de cette situation.

Des retenues pour alléger le marché
Afin de continuer d’alléger le marché et diminuer les stocks, le centre de produits Fruits à cidre de la Fruit-Union Suisse a décidé en août 2020 de prélever une retenue fixée en fonction de la quantité sur les fruits à cidre conventionnels et Suisse Garantie. Cette retenue finance l’exportation de concentrés de jus de fruits afin de stabiliser le marché suisse. La retenue définitive sur la récolte de fruits à cidre conventionnels et Suisse Garantie se monte donc sur la base de la quantité récoltée à CHF 13/100 kg pour les pommes et à CHF 11/100 kg pour les poires.

La retenue sera analysée
La Fruit-Union Suisse comprend tout à fait la situation difficile dans laquelle se trouvent certaines exploitations à cause de la cherté de cette retenue. Le CP Fruits à cidre tient toutefois à maintenir le système des retenues. Il permet la prise en charge de la totalité de la marchandise par les lieux de transformation. Mais la retenue 2020 élevée occupera encore la filière, car le CP Fruits à cidre analysera la situation après la récolte 2020.

Fonctionnement du système des retenues
Les récoltes de fruits à cidre varient fortement d’une année à l’autre. Cela s’explique principalement par le phénomène de l’alternance : Certaines années, les arbres à haute tige sont très chargés puis très peu l’année suivante. Pour compenser ces variations, les transformateurs stockent en année de surproduction plus de concentrés de jus de fruits que la consommation indigène. Les réserves de marché correspondent habituellement à 40 % du besoin annuel. Lorsque les quantités de concentré dépassent la réserve de marché, il faut exporter les excédents. Étant donné que les prix suisses sont nettement plus élevés que les prix sur le marché mondial, nous sommes contraints d’abaisser les prix pour l’exportation. Les moyens nécessaires proviennent des retenues que les cultivateurs paient par 100 kilogrammes de fruits à cidre. La retenue s’applique aussi aux lots déclassés issus de la production et du déstockage de fruits de table. Cet argent sert à allouer des aides à l’exportation de fruits à cidre frais, de concentrés de jus de pomme ou de poire, de jus et de vinaigre. À l’instar des prix indicatifs, les retenues sont fixées chaque année par le centre de produits Fruits à cidre de la Fruit-Union Suisse. La Confédération soutenait l’exportation de concentrés de jus de fruits jusqu’en 2009.

Aperçu de la récolte 2020 dans les régions

RégionPommes à cidre (t)Part en %Poires à cidre (t)Part en %
Zurich  2 0382  418 4
Berne/Suisse romande  7 7708  118 1
Suisse centrale12 343144 53040
Suisse orientale68 684766 22755

Les trois quarts des pommes à cidre provenaient ces dernières années de la Suisse orientale. Quant aux poires à cidre, la moitié seulement provenait de la Suisse orientale. 1 % des pommes à cidre a été exporté.
 
Aperçu des méthodes de production en tonnes

 Pommes à cidrePoires à cidreFruits à cidre
 AutresOrdinaireSpécialTotalTotalTotal
SGA/conv.12917 95862 89780 982882889 810
Bio02 2127 7419 853246612 318
Total12920 07070 63890 83511293102 128
Part de bio 11 %11 %11 %22 %12%

87.9 % de la récolte totale ont été produits selon les méthodes Suisse Garantie (SGA) et conventionnelle. La part produite selon la méthode biologique a passé par rapport à 2019 de 3.6 % à 12.1 %.

Communiqué aux médias


Plus d'articles