Une bonne récolte de cerises est attendue

26.05.2019

Une bonne récolte de cerises est attendue

Selon les premières estimations de récolte de fin mai, la Fruit-Union Suisse (FUS) prévoit une récolte importante de cerises d'environ 2600 tonnes.

Malgré des conditions météorologiques défavorables en avril et mai, une bonne récolte de cerises est à nouveau attendue. Les enquêtes de la Fruit-Union Suisse (FUS) prévoient que les quantités commerciali-sées atteindront 2603 tonnes dont 1 103 tonnes environ appartiennent à la classe 28+, 1 321 tonnes à la classe 24+ et 179 tonnes à la classe 22+. Les quantités devraient être maximales pendant quatre se-maines à partir du 24 juin. La récolte de cerises de 2019 peut être qualifiée de bonne en termes de quan-tité. Elle est supérieure de 3,3 % à la moyenne des cinq dernières années. En ce qui concerne les charges en fruits, la situation est presque uniforme dans toute la Suisse. Toutes les variétés tendent à avoir de bonnes charges. Les différences entre les variétés et les régions sont minimes. La situation s'annonce bonne pour les variétés précoces. Les cerises de variété Kordia sont un peu moins abondantes dans de nombreux endroits. Pour Regina, l'estimation a été peu aisée, car la floraison s'est terminée récemment.
Le CP cerises et prunes de la FUS et Swisscofel fixeront les prix de départ lors de leur prochaine confé-rence téléphonique le 11 juin prochain.

Championnat du cracher du noyau de cerise
Ce sera une nouvelle fois le centre de produits qui organisera le championnat suisse du cracher du noyau de cerise. L'événement aura lieu le 4 juillet à la gare centrale de Zurich. « Cette manifestation a pour but de faire parler de la cerise afin d'en promouvoir les ventes », explique Hansruedi Wirz, président du centre de produits Cerises/Pruneaux. L'invité d'honneur sera la chanteuse Lina Button et Nik Hartmann animera la manifestation. Consultez aussi www.cracher-du-noyau-de-cerise.ch pour vous informer.

Plus de consommation grâce à la qualité
Pour le groupe de travail dédié à la qualité des cerises et des pruneaux - un comité composé de représen-tants du commerce (Swisscofel), de la production (FUS) et de la recherche (Agroscope) – l'unique moyen d'augmenter les parts de marché des fruits à noyau indigènes consiste à en améliorer la qualité. Une fiche de qualité basée sur les normes commerciales en vigueur a donc été créée pour les cerises. Le groupe de travail fournira à la production des outils d'aide au choix de la variété, à la détermination de la date de récolte et concernant les itinéraires techniques. Il prévoit aussi d'améliorer les normes de qualité exis-tantes. Le groupe de travail juge important d'améliorer le traitement de la marchandise tout au long de la chaîne de création de valeur. La chaîne du froid ininterrompue, par exemple, n'est pas l'affaire que de la production. Les intermédiaires jusqu'aux collaborateurs du commerce de détail doivent savoir com-ment manipuler la marchandise correctement pour en garantir la bonne qualité.

Produits de fruits


Plus d'articles