Infothèque

Du moût de l'Inde ?

Les vergers brillent à nouveau de mille nuances d’orange et de rouge et un doux parfum fruité flotte dans l’air : C’est parti pour la cueillette. Les pommes et les poires prennent le chemin des pressoirs qui en extraient le jus.

Poire, pain au poire, pain et fromage...

Voici venue la saison des poires et voici que surgit la question de savoir quelle variété il faut absolument avoir goûté.

La poire n’est pas une pomme

On sait que les pommes et les poires ne se comparent pas. Mais serait-il vraiment absurde de les comparer ? Car les deux espèces ont de nombreux points communs. Toutes les deux sont des rosacées, fournissent des vitamines précieuses et se ressemblent visuellement.

Journée de la pomme 2018

Le 21 septembre, le jour de la pomme a lieu. À cette l'occasion, des arboriculteurs et leurs aides distribueront des milliers de pommes à la population sur plus de trente sites dans toute la Suisse.

Bon App!

Bon App! est une nouvelle émission culinaire suisse qui sera diffusé à partir du 1er septembre 2018, tous les samedis soirs à 18h25 sur RTS Un. L’équipe de Bon App! et les binômes vont bercer vos soirées grâce à des recettes innovantes et délicieuses.

Le pruneau – un tuyau bleu

C’est le moment de goûter au superaliment indigène. La saveur sucrée-acidulée du pruneau rafraîchit. Il contient outre des vitamines beaucoup de calcium qui agit comme diurétique et dépuratif.

Jimmy Mariéthoz devient directeur de la FUS

Le 1er décembre 2018, Jimmy Mariéthoz succédera à Georg Bregy comme directeur de la Fruit-Union Suisse à Zoug.

La mûre de ronce - une petite bombe à vitamines

Les mûres sont d’autant plus délicieuses qu’elles viennent d’être cueillies. Chaque jour, les produc-teurs de petits fruits suisses cueillent des quantités importantes de mûres d’excellente qualité grâce aux nombreuses heures de soleil de cet été.

Les pruneaux suisses sont mûrs

La récolte des pruneaux suisses débutera cette semaine avec les variétés principales précoces «Tegera» et «Belle de Čačak». On compte avec quelque 1432 tonnes pour la première moitié de campagne, ce qui est très bon.

Quel avenir pour Agroscope ?

La coopération entre Agroscope et la Fruit-Union Suisse a bien fonctionné par le passé. Aussi nous saluons la volonté de l’institution de se moderniser et l’adaptation des structures.

Pages