Milieu

Milieu

Des arbres emballés pour manger de bonnes cerises

Panneaux de bordure de champ : Pourquoi ce filet ? Si les fruits ou les plantes doivent être protégés de la grêle, des insectes ou des oiseaux, alors les vergers sont couverts de filets.

Nouveau ravageur : Drosophile du cerisier

Panneaux de bordure de champ : Pourquoi ce filet ? Le moucheron asiatique a fait son apparition en 2011 en Suisse. Dotées d’un dard à l’arrière du corps, les femelles percent la peau des fruits sains pour y pondre leurs œufs.

Pourquoi les arboriculteurs favorisent-ils les insectes ?

Panneaux de bordure de champ : Pourquoi favoriser les insectes ? Il existe des insectes très importants et utiles à l’arboriculture.

Comment faire tourner la tête à un insecte ?

Panneaux de bordure de champ : Où sont mes femelles ? Les femelles de plusieurs espèces d'insectes diffusent des odeurs sexuelles (phéromones) pour attirer les mâles. Il est possible d'obtenir ces phéromones par synthèse et de les épandre dans le verger.
Selbstpflückfelder

Covid 19 – Plan de protection

Chères productrices et chers producteurs
IG & economiesuisse

Communiqué de Presse – Une nouvelle alliance contre les initiatives agricoles extrémes

La Communauté d'intérêt avenir de la protection des plantes et economiesuisse unissent leurs efforts pour combattre les initiatives agricoles extrêmes.
ig-pflanzenschutz

La CI avenir de la protection des plantes salue l’adoption d’objectifs contraignants pour la réduction des pesticides

La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États (CER-E) veut fixer des objectifs contraignants en matière de réduction des quantités de produits phytosanitaires utilisés. Un projet d’acte législatif en ce sens a été mis hier en consultation.

Les punaises causent des dégâts se chiffrant en millions

La punaise diabolique a causé de très gros dégâts dans l’arboriculture suisse en 2019. Un recensement actuel montre que ces dégâts s’élèvent à plus de 3 millions de francs.

Les punaises responsables de dégâts toujours plus importants dans toute la Suisse.

La punaise diabolique devient un problème national. Ses dégâts ont doublé par rapport à 2018. Si leur taux était de 10 % en 2018, il atteint 20 % et plus cette année.

Pourquoi faut-il la protection phytosanitaire ?

Seuls des arbres sains produisent de bons fruits sains.

Pages