Milieu

Milieu

La Fruit-Union Suisse est co-fondatrice de la CI avenir de la protection des plantes

Les attentes des consommateurs en matière de protection phytosanitaire et l’intérêt des médias pour ce sujet ont augmenté ces derniers mois, notamment en raison des initiatives pour une eau potable propre et pour l’interdiction des pesticides.

La protection phytosanitaire : aussi peu que possible

Les agriculteurs suisses prennent de nombreuses mesures préventives pour protéger leurs cultures : labours et assolements adaptés, semences saines ou variétés résistantes. Pourtant, cela ne suffit pas toujours pour répondre aux exigences de qualité et assurer les rendements.

Les plantes aussi ont besoin de nourriture

Toutes les plantes ont besoin d’éléments nutritifs pendant leur croissance. Elles les trouvent dans le sol et les absorbent grâce à leur système racinaire. Ces éléments nutritifs étant présents en quantité limitée dans la nature, ils doivent être restitués au sol sous une autre forme.

Une dangereuse bacteriose pour les arbres fruitières

Le feu bactérien est l’une des maladies bactériennes les plus dangereuses. Elle touche principalement les fruits à pépins, les poiriers et les pommiers et un grand nombre de plantes sauvages et ornementales.