11.05.2022Communiqués de presse, La Durabilité des fruits

Le secteur fruitier suisse devient encore plus durable

La Fruit-Union Suisse et Swisscofel ont présenté la solution sectorielle nationale « Durabilité des fruits » ces derniers mois. La production de fruits à pépins devient ainsi encore plus durable et l’environnement est ménagé de manière accrue. En contrepartie, la production reçoit un supplément de prix. Le programme dispose d’un vaste soutien : les nouvelles exigences seront en effet respectées sur plus de 85% de la surface de fruits à pépins dès la première année.

La Fruit-Union Suisse (FUS) a toujours souligné lors de la campagne contre les initiatives agricoles que le secteur fruitier souhaitait faire des progrès importants en matière de durabilité. Celui-ci passe à présent des paroles aux actes : les nouvelles exigences du programme national « Durabilité des fruits » seront respectées sur plus de 85% de la surface indigène de fruits à pépins dès la première année. « Nous nous réjouissons énormément du fort soutien dont bénéficie le programme national », souligne Jimmy Mariéthoz, le directeur de la FUS. « Cela montre la volonté des arboricultrices et arboriculteurs d’affronter activement l’avenir et de produire de manière encore plus durable ». Avec cette participation record, la branche apporte une contribution importante à la mise en oeuvre du plan de mesures « Eau propre » du Conseil fédéral.

À propos de « Durabilité des fruits »

Le programme national « Durabilité des fruits » vise dans un premier temps à rendre encore plus durable la production suisse de fruits à pépins. Il comprend neuf objectifs de durabilité et prévoit près de 90 mesures dans les trois dimensions de la durabilité. Le programme tient ainsi compte des exigences accrues des consommatrices et consommateurs, de la société, du marché et de la politique. « Durabilité des fruits » définit des exigences égales envers la production, indépendamment de l’acheteur et pour toute la Suisse. Comme indemnité pour les charges supplémentaires, les productrices et producteurs reçoivent 6 centimes par kilo de fruits à pépins. Ce supplément de prix vaut pour les pommes et les poires de première et de deuxième classes.

Weitere News

23.02.2022Association, La Durabilité des fruits

Programme de durabilité : accord avec le commerce

La « Durabilité des fruits » devient réalité : nous nous sommes accordés sur la version finale du programme de durabilité avec nos partenaires commerciaux

24.02.2022Communiqués de presse, La Durabilité des fruits

Les fruits à pépins suisses deviennent encore plus durables

La Fruit-Union Suisse (FUS) et Swisscofel se sont accordées sur un programme national de durabilité

21.04.2022Communiqués de presse, La Durabilité des fruits

Participation élevée réjouissante au programme de durabilité

Plus de 60 % des surfaces de fruits à pépins y sont inscrites à ce jour.

Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.

Accepter