18.08.2022Communiqués de presse

Cette année, les pommes suisses sont précoces et encore plus durables

Les productrices et producteurs suisses de fruits cueillent actuellement les premières pommes et poires cultivées selon les exigences de la nouvelle solution sectorielle « Durabilité des fruits ». La récolte intervient près de six jours plus tôt que d’habitude en raison des bonnes conditions météo. Elle atteindra son pic à la mi-septembre et durera jusqu’à la fin octobre. La Fruit-Union Suisse (FUS) s’attend à une bonne récolte avec près de 114 500 tonnes de pommes et 18 500 tonnes de poires.

Les consommatrices et consommateurs suisses trouvent pour la première fois cette année les fruits indigènes cultivés selon les exigences de la nouvelle solution sectorielle « Durabilité des fruits ». Ce programme est déjà mis en œuvre sur plus de 85 % des surfaces de fruits à pépins. Selon l’estimation de la récolte, la quantité de pommes de table devrait s’élever à 114 351 tonnes cette année, ce qui équivaut à une baisse de 5 % par rapport à l’année précédente. Quant à la récole de poires, elle est estimée à 18 493 tonnes, soit une diminution de 1 % comparativement à 2021.

Différences régionales concernant la récolte de pommes
En Valais, le rendement par hectare de pommes devrait baisser de 54 % par rapport à 2021 selon les estimations. Cela s’explique par les conditions météo extrêmes pendant l’éclaircissage. Dans le bassin lémanique, le rendement est similaire à celui de l’année dernière, néanmoins avec de grandes différences selon les variétés. De son côté, la Suisse centrale atteint de nouveau des rendements moyens par hectare similaires à 2020 après la très mauvaise année 2021 qui avait été marquée par des conditions météo extrêmes. Enfin en Suisse orientale, Gala atteint une densité de charge moyenne, mais de bons calibres. On peut s’attendre à une bonne récolte.

Très bonne récolte de poires en perspective en Valais
Une récolte moyenne de poires est attendue en Suisse orientale. Les calibres de la variété Conférence sont très bons, alors que la charge de la variété Beurré Bosc est plutôt inférieure à la moyenne. En raison des températures glaciales à froides pendant la floraison, la charge de la Beurré Bosc est très faible en Suisse centrale. Les variétés Williams et Conférence présentent en revanche une charge moyenne. Une bonne récolte est attendue en Suisse occidentale. En Valais, une augmentation de la récolte pendante de 81 % est attendue pour la variété Conférence par rapport à l’année dernière. La récolte pendante de la Beurré Bosc devrait augmenter de 46 % et celle de la Williams de 38 %. En revanche, on s’attend à une baisse de la récolte pendante de la variété Louise Bonne d’environ 25 % comparativement à 2021.

À propos de « Durabilité des fruits »
Les premiers fruits cultivés selon la solution sectorielle « Durabilité des fruits » seront récoltés cette année. La solution sectorielle nationale comprend neuf objectifs de durabilité et près de 90 mesures dans toutes les dimensions de la durabilité. Elle permet ainsi de tenir compte des exigences accrues des consommatrices et consommateurs, de la société, du marché et de la politique. En outre, elle définit des exigences uniformes envers la production, et ce pour toute la Suisse. Les principaux détaillants soutiennent le programme de manière égale. Les productrices et producteurs reçoivent un supplément de prix de 6 centimes par kilo de fruits à pépins comme indemnité pour les charges supplémentaires. Ce supplément de prix vaut pour les pommes et les poires de la première classe et de la deuxième classe.

Quantité attendue en des variétés de pommes de table les plus cultivées :
  1. Gala, 28 545 tonnes
  2. Golden Delicious, 13 629 tonnes
  3. Braeburn, 11 647 tonnes
Quantité attendue en variétés de poires de table les plus cultivées :
  1. Beurré Bosc, 5 681 tonnes
  2. Conférence, 4 530 tonnes
  3. Williams, 3 091 tonnes
Quantité attendue par hectare dans les principales régions de culture de pommes de table :
  • Suisse orientale, 42.2 tonnes
  • Valais, 17.9 tonnes
  • Bassin lémanique, 39 tonnes
  • Autres régions, 33.1 tonnes
Région Quantité attendue en 2021 dans les principales régions de culture de poires de table :
  • Suisse orientale, 27.2 tonnes
  • Valais, 23.7 tonnes
  • Bassin lémanique, 29.1 tonnes
  • Autres régions, 18.7 tonnes

Avez-vous des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition.

Weitere News

27.04.2021Communiqués de presse

Les dégâts causés dans les vergers par le gel ne peuvent pas encore être estimés

Les nombreuses nuits de gel en avril ont causé des dégâts dans différentes cultures. Le Valais a été particulièrement touché. Les dégâts ne peuvent pas encore être chiffrés au niveau national.

25.05.2021Communiqués de presse

Fraises suisses : l’attente est finie

Le printemps pluvieux a retardé la maturité des fraises suisses. Elles sont mûres à présent et les quantités cueillies augmentent chaque jour. La Fruit-Union Suisse s’attend à une bonne récolte d’environ 7000 tonnes.

29.05.2021Communiqués de presse

Plus de cerises suisses qu’attendu

Sur la base de la première estimation de récolte de la fin mai, la Fruit-Union Suisse s’attend à une quantité de 1682 tonnes de cerises de table. Il s’agit d’une baisse de près de 20 % par rapport à la moyenne sur cinq ans.

Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.

Accepter