27.04.2021Communiqués de presse

Les dégâts causés dans les vergers par le gel ne peuvent pas encore être estimés

Les nombreuses nuits de gel en avril ont causé des dégâts dans différentes cultures. Le Valais a été particulièrement touché. Les dégâts ne peuvent pas encore être chiffrés au niveau national. C’est ce que montre un sondage réalisé auprès des régions.

Des températures de -1 à -8°C ont été enregistrées dans toute la Suisse dans la nuit du 5 au 6 avril. Au cours des nuits suivantes, la température de l’air a aussi parfois baissé jusqu’à -6°C, avec des différences locales et régionales très importantes. Les productrices et producteurs de fruits ont fait leur possible pour protéger les bourgeons avec des bougies, en fermant les films plastiques de leurs installations et en chauffant ces dernières. Là où c’était possible, les installations d’arrosage ont été enclenchées. La neige et les vents forts ont néanmoins compliqué la lutte contre le gel.

Les dégâts ne peuvent pas encore être chiffrés
Un sondage de la Fruit-Union Suisse (FUS) auprès des principales régions de production montre que le gel a causé des dégâts sur les abricots, les cerises, les pruneaux précoces, les poires ainsi que les pommes. Les différences entre les régions, les cultures et les exploitations sont néanmoins très grandes. Le canton du Valais estime les pertes pour les abricots à près de 70%. Le gel est apparu un stade phénologique précoce. Outre les nombreuses nuits de gel, les conditions météorologiques peu favorables à la pollinisation peuvent encore compromettre la fructification. Enfin, la pression des ravageurs et les précipitations jusqu’à la récolte influeront également de manière décisive sur les quantités récoltées. Il n’est donc pas possible de chiffrer actuellement les dégâts causés par le gel au niveau national. Les estimations de récolte pour les différentes cultures donneront des informations plus détaillées sur les quantités attendues.

Avez-vous des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition.

Weitere News

25.05.2021Communiqués de presse

Fraises suisses : l’attente est finie

Le printemps pluvieux a retardé la maturité des fraises suisses. Elles sont mûres à présent et les quantités cueillies augmentent chaque jour. La Fruit-Union Suisse s’attend à une bonne récolte d’environ 7000 tonnes.

29.05.2021Communiqués de presse

Plus de cerises suisses qu’attendu

Sur la base de la première estimation de récolte de la fin mai, la Fruit-Union Suisse s’attend à une quantité de 1682 tonnes de cerises de table. Il s’agit d’une baisse de près de 20 % par rapport à la moyenne sur cinq ans.

05.07.2021Communiqués de presse

Le meilleur reste à venir ! Les cerises suisses

La récolte des cerises suisses commence maintenant. Au total, les productrices et producteurs s’attendent à une récolte de près de 1700 tonnes.

Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.

Accepter