29.05.2021Communiqués de presse

Plus de cerises suisses qu’attendu

Sur la base de la première estimation de récolte de la fin mai, la Fruit-Union Suisse s’attend à une quantité de 1682 tonnes de cerises de table. Il s’agit d’une baisse de près de 20 % par rapport à la moyenne sur cinq ans. Les résultats de l’estimation sont néanmoins meilleurs qu’attendu. Les productrices et producteurs de fruits espèrent à présent qu’il y aura beaucoup de soleil.

Les nombreuses nuits de gel en avril ont endommagé différentes cultures, dont les cerises. Grâce aux gros efforts des productrices et producteurs de fruits et à diverses mesures de lutte contre le gel, il a néanmoins été possible de sauver plus de fruits que ce que l’on craignait au début. Les différences régionales étant néanmoins très importantes. Vous trouverez des détails dans le rapport en annexe.

Début de la saison en juillet
Les quantités suivantes sont attendues : près de 775 tonnes de la catégorie 28+, 900 tonnes de la catégorie 24+ et 7 tonnes de la catégorie 22+. Il s’agit d’une baisse de 20 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années (y c. année 2017 marquée par le gel) et de 17 % comparativement à l’année dernière (2033 t). Les quatre semaines avec les plus grandes quantités sont attendues à partir du 5 juillet. Grâce à différentes variétés mûrissant à des dates différentes, les cerises suisses peuvent être savourées jusqu’à la fin juillet. Le centre de produits Cerises/pruneaux de la FUS et de Swisscofel fixera les prix de départ à sa prochaine conférence téléphonique du 1er juin.

La nature a deux semaines de retard
Les amatrices et amateurs de cerises pourront donc de nouveau se régaler de cerises indigènes. Elles et ils doivent néanmoins faire preuve d’un peu de patience jusqu’à ce que les cerises se colorent et deviennent douces, car la nature a environ deux semaines de retard par rapport à l’année précédente. En outre, les productrices et producteurs de cerises espèrent qu’il y aura moins de pluie et plus de soleil. À cause des nombreuses pluies, les fruits risquent en effet d’être infestés par des champignons. Quant au soleil, il est nécessaire pour que les cerises bénéficient de suffisamment de lumière pour mûrir.

Les producteurs de cerises à distiller sont priés de contacter les distilleries
La pandémie de coronavirus se répercutent négativement sur les ventes de spiritueux. Les distilleries souffrent notamment de la fermeture des restaurants pendant de nombreuses semaines ainsi que de l’interdiction d’organiser des manifestations. La baisse s’élève à environ 20 % pour le kirsch et l’eau-de-vie de pruneaux, ce qui a encore fait augmenter les stocks pourtant déjà élevés. Nous recommandons aux producteurs de cerises à distiller de contacter leurs acheteurs afin de garantir la prise en charge des fruits.

Avez-vous des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre disposition.

Weitere News

27.04.2021Communiqués de presse

Les dégâts causés dans les vergers par le gel ne peuvent pas encore être estimés

Les nombreuses nuits de gel en avril ont causé des dégâts dans différentes cultures. Le Valais a été particulièrement touché. Les dégâts ne peuvent pas encore être chiffrés au niveau national.

25.05.2021Communiqués de presse

Fraises suisses : l’attente est finie

Le printemps pluvieux a retardé la maturité des fraises suisses. Elles sont mûres à présent et les quantités cueillies augmentent chaque jour. La Fruit-Union Suisse s’attend à une bonne récolte d’environ 7000 tonnes.

05.07.2021Communiqués de presse

Le meilleur reste à venir ! Les cerises suisses

La récolte des cerises suisses commence maintenant. Au total, les productrices et producteurs s’attendent à une récolte de près de 1700 tonnes.

Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.

Accepter